Les chutes d’Iguazu et la province de Misiones

De Buenos Aires nous avons mis le cap vers le nord de l’Argentine et Puerto Iguazu dans l’objectif de voir les chutes d’Iguazu, de 140 mètres de large ce qui en fait les plus larges du monde.

Après 17H de bus, et 3 empanadas dans le ventre, nous avons l’estomac dans les talons, c’est sûrement pourquoi nos pieds ressemblent à des boudins.

La veille nous avions repéré quelques auberges dont une tout à fait pourrie qu’il nous fallait éviter au possible. Bien sûr nous n’avons pas noté son nom. Erreur du voyageur débutant, si bien qu’une fois arrivé dans Puerto Iguazu, BIM ! les bibis s’installent dans cette auberge qui porte le doux nom de Hostel Sweet, certainement parce que le sol se révèle collant comme un vieux paquet de bonbon. Ce n’est pas bien cher, donc on fera avec. Mais depuis on note tout dans un carnet

Le lendemain nous visitons les chutes d’Iguazu, on paye l’entrée 9 fois plus cher qu’un local, pas la peine de filouter, dès que l’on dit « hola », les gens comprennent que nous sommes français. Pourtant on a l’impression de gérer notre « hola », ou du moins on se plait à le croire.

La visite du parc est un peu celle d’un Disneyland de la nature, des attractions de foufous, du monde, un petit train, des animaux à la parade… Mais on en a pris plein les yeux, on en ressort fatigué et content.

DSC04612 DSC04616 DSC04660 IMG_8266 IMG_8271 IMG_8275 DCIM100GOPROGOPR0154.

Les coatis sont très nombreux dans le parc, pas très farouches ils essayent de vous piquer tout ce qui ressemble à de la bouffe.IMG_8215 IMG_8288 DSC04666 IMG_8290

Nous sommes restés encore quelques jours dans la province de Misiones, à San Ignacio. Il reste encore quelques décorations de noël créées ici en bouteille recyclées, il faut dire que par 40°C les sculptures de glace c’est pas top. C’est assez surréaliste pour nous de voir de la déco de Noël par ce temps, l’esprit de Noël étant pour nous déjà loin.DSC04686

C’est un peu plus « rustique » ici, ce qui n’est pas pour nous déplaire, nous visitons les misions Jésuites qui ont donné le nom à la province et nous baladons dans la ville et ses environs.

IMG_8413Le Rio Parana marque la frontière avec le Paraguay :DSC04747IMG_8455DSC04739IMG_8468Après la foule d’Iguazu, le calme environnant est appréciable, il fait tellement chaud la journée que l’on ne voit pas beaucoup de monde. En revanche en soirée, la ville s’anime et les habitants s’installent dans leur jardin et font leurs emplettes. Même les chiens sont de sortie, on s’est fait suivre par une meute sur plusieurs kilomètres, pas trop rassuré on s’est réfugié parmi une foule de jeunes. Ce qu’on a pris pour un cours de zumba est en fait une répétition pour le carnaval : chant, percussions et danseuses s’accordent pour le carnaval de la ville le mois prochain.

IMG_8418 IMG_8482 IMG_8474

 

2 Commentaires

Ajouter un commentaire