Acheter une voiture South Australia en Victoria

IMG_0869Ce court article vient apporter quelques informations à toi l’internaute en quête de conseils. Les backpackers sont souvent amenés pour visiter l’Australie à acquérir un véhicule pour ensuite procéder à la revente quelques mois plus tard.

Comme de nombreux sites l’évoquent très bien, l’Australie est scindée en plusieurs états, chacun avec des règles différentes pour être autorisé à circuler ou revendre son véhicule.

Grosso modo les deux états qui se détachent du lot sont Western Australia et South Australia, avec ces deux états, il n’est pas nécessaire d’obtenir un roadworthy (RWC)( équivalent du contrôle technique )  pour pouvoir revendre le véhicule. Hors le RWC doit être passé dans l’état où est immatriculé le véhicule ! Ceci peut devenir fort contraignant si tu envisages de revendre ta voiture dans un autre état.

Pour étoffer le net d’un cas concret, nous allons vous exposer notre situation. Nous avons atterri à Melbourne, dans le Victoria, et allons repartir de Darwin dans le Northern Territory. Nous avons donc du acquérir un véhicule dans le Victoria, cet état est peu avantageux pour la revente à l’extérieur de ses limites, un RWC étant nécessaire. Nous avons donc cherché à acheter une voiture immatriculée Western Australia ou South Australia.

Notre dévolu s’est jeté sur une Ford Falcon Futura immatriculé en SA. Bonne affaire ? Presque !

Votre véhicule une fois acheté doit être enregistré à votre nom, il est donc nécessaire de procéder à un transfert de la registration (REGO). Pour ce faire, le vendeur doit vous fournir un document : une page A4 officielle en 3 volets : 1 partie à remplir et renvoyer par le vendeur, 1 partie à remplir et renvoyer par l’acheteur et 1 partie informations.

Les deux parties importantes doivent donc être renvoyées en South Australia pour que le transfert de REGO soit activé. Ensuite il vous suffit d’aller sur le site Ezyreg pour prolonger la rego à la durée souhaitée. Pour SA : 3 mois ou 1 an.

Là où les choses se gâtent pour nous et où il faut que vous soyez vigilants. C’est que ce document doit être actuel pour que le transfert soit effectué, c’est-à-dire que la date de fin de REGO indiquée sur le document doit être ultérieure à la date d’achat de la voiture.

Ce n’était pas le cas pour nous, la rego était juste expiré de 1 semaine, naïfs nous avions donc payé en ligne une REGO de 3 mois pour pouvoir circuler, mais ne disposions que d’un document périmé. Avec le renouvellement de REGO que nous avions fait l’ancien propriétaire allait recevoir un document actualisé, et c’est ce document que nous aurions du obtenir.

Ca on s’en est rendu compte comme des cons devant le guichet des services du gouvernement de South Australia à Mount Gambier. En effet, on ne comprenait pas tout à cette logique de renvoi de papier, et le SA étant  sur notre route, nous sommes donc allé directement au bureau pour mieux comprendre le sujet.

Résultat des courses, nous avons du procéder à un nouvel enregistrement du véhicule. Il vous faudra alors obtenir une adresse dans le SA pour que l’enregistrement puisse être validée, un camping fera l’affaire. Attention dans cette pratique, bien habituelle il semble, au début nous annoncions directement au camping que nous voulions juste un reçu pour avoir l’adresse, prêts à payer même sans profiter de l’emplacement. Certains vont tenter de vous faire payer un surcoût : oui je pense à toi l’hystérique du camping situé au cœur de Mount Gambier qui a voulu m’arracher mon passeport quand j’ai compris que tu m’enflais. Le plus simple est donc de ne rien dire, et juste prendre un emplacement, en veillant bien à obtenir un reçu avec l’adresse du camping.

A noter : pour la revente il vous faudra de la même façon obtenir le document officiel de REGO à votre nom. Si vous passez en SA vous pouvez le demander directement, dans les autres cas il sera nécessaire d’avoir une adresse postale pour recevoir le document.

Il y a parfois de quoi s’arracher les cheveux avec ces logiques d’états aux règles tellement différentes. Si l’état d’immatriculation est un critère d’achat, il ne doit pas être le principal. Il est préférable d’acheter un véhicule fiable qui ne vous causera pas de soucis sur la route, plutôt qu’une poubelle qui vous claquera entre les pattes au milieu de nulle part, et des milieux de nulle-part en Australie, il y en a une sacrée pelletée !

 

 

3 Commentaires

Ajouter un commentaire