Darwin et la fin de l’aventure Australienne

Nous sommes arrivés ce matin à Darwin, et cela tombe plutôt bien, nous avons déjà un acheteur potentiel pour la voiture. Le test est prévu en début d’après-midi. Les acheteurs sont Lillois également, le monde est tout petit. Ils testent le véhicule et nous font languir un peu avant de nous rappeler quelques heures plus tard pour nous dire qu’ils sont acquéreurs. L’échange est prévu pour le lendemain.
Youpi, 1er jour, 1ere visite, et l’on est déjà débarrassé de la voiture ! Nous la revendons un peu plus cher que ce que nous l’avions acheté 4 mois plus tôt dans le Victoria, et son immatriculation dans le South Australia nous permet une revente sans formalités. (Lire notre article à ce sujet)monsacestfait_01_darwin
Il nous reste un peu de carburant dans le réservoir, on décide donc de profiter de nos dernières heures motorisées, pour retourner à Berry Springs au sud de Darwin. Nous avions déjà découvert l’endroit avec Leti et Jamie, un couple franco-australien avec qui nous avons sympathisé après les avoir pris en stop près d’Uluru. Comme quoi le stop permet tout de même de faire de super rencontres.
Un peu stressé par la transaction, on se détend donc dans l’eau à la recherche des poissons présents dans les différentes piscines de Berry Springs. On profite également de nos masques pour faire un peu de ménage sous-marin.monsacestfait_02_darwin monsacestfait_03_darwin monsacestfait_04_darwin monsacestfait_05_darwin monsacestfait_06_darwin
Puis l’on vide complètement la voiture, nous allons devoir nous débarrasser de pas mal de choses pour continuer la suite du voyage en Asie avec uniquement un sac à dos. En attendant ce sont les bras chargés de plastiques et cartons que nous arrivons dans une auberge de Darwin.
On a un peu le blues de lâcher la voiture, et de s’installer dans ce dortoir un peu glauque de 8 lits avec 6 autres mecs. Les slips et les canettes de bière trainent au sol, nous sommes bien de retour dans le monde des auberges de jeunesse. Youhou!monsacestfait_07_darwin
Nous devenons officiellement piétons vers 14h, délesté de notre fidèle destrier et alourdis de quelques biftons tout colorés. On passe l’après-midi dans le chouette jardin botanique de la ville.monsacestfait_08_darwin

monsacestfait_09_darwin

monsacestfait_10_darwin

monsacestfait_11_darwin

monsacestfait_12_darwin
Mais décidément une transaction de véhicule ne peut se passer sans encombre ! L’acheteur vient de nous rappeler pas ravi ravi : il est déjà en panne avec la voiture ! WTF ?!! Nous venons de réaliser plus de 20 000 kilomètres, du Sud au nord en passant par l’ouest, jamais un pépin et à peine revendue elle tombe en panne ! On se croit dans un mauvais feuilleton de « La Coccinelle » avec la voiture qui fait la tête parce que son propriétaire l’abandonne.
Comme on s’y connait autant en mécanique qu’en couture au crochet, Annie appelle en catastrophe super papa mécano qui nous rassure un peu sur la nature de la panne. Nous avions prévu de passer la soirée avec Leti & Jamie, et Jamie nous propose d’aller voir les nouveaux propriétaires pour jeter un œil à la voiture. Il s’avère que c’est le filtre à essence qui s’est bouché. Il faut dire qu’on avait pas envie de vendre une voiture avec le plein, du coup on a usé tout le réservoir et complété avec un bidon qu’il nous restait. Oui mais du coup, toutes les cochonneries du fond du réservoir sont parties dans le système et ont obstrué le filtre : d’où plus d’essence qui passe, d’où voiture qui s’arrête, d’où conducteur dans le caca. L’acheteur pourra changer le filtre à moindre coût et au final tout rentrera dans l’ordre. On a eu un bon coup de stress avec cette mésaventure à 3 jours de prendre l’avion, la prochaine fois on ne fera pas les radasses et on maintiendra le réservoir au quart pour éviter tout problème.

Cette fois on peut désormais profiter de la ville de Darwin, nous irons ainsi au lagon, il y a même une piscine à vague juste à côté qui recrée un effet marin, ceci juste à côté de la mer… Bon au moins avec cette eau pas de risque de te retrouver avec une méduse dans le slip.monsacestfait_13_darwin

monsacestfait_14_darwin
Puis l’on rejoint les copains pour faire le tour du Mindil Market : grand marché semi-nocturne d’artisans, d’artistes et de bouffe aux abords de la plage de Mindil Beach. On peut même y manger du croco ou du buffle.monsacestfait_15_darwin

monsacestfait_16_darwin

monsacestfait_17_darwin

monsacestfait_18_darwin

monsacestfait_19_darwin

monsacestfait_20_darwin

Le coucher de soleil depuis la plage de Mindil lance les hostilités des jongleurs de feu et autres artistes.monsacestfait_21_darwin

monsacestfait_22_darwin
L’un d’eux y joue du didgeridoo, associé à de la batterie : mélange étonnant et détonnant que vous pouvez écouter ici.

Le saviez vous : l’intérieur d’un véritable didgeridoo n’est pas creusé par l’homme, ce sont les termites qui vont creuser le bois et donner les sonorités à l’instrument.

Le lendemain on visitera le « Museum and Art Gallery of Northern Territory » avant de rentrer préparer nos sacs. Et pour occuper notre dernière après-midi on pensera à autre chose que notre départ à Leanyer Swimming Pool and Recreation Park, endroit gratuit où l’on peut profiter d’une piscine et de super toboggans où j’ai crié comme une petite fille.monsacestfait_25_darwin

monsacestfait_26_darwin

monsacestfait_27_darwin

monsacestfait_28_darwin

monsacestfait_29_darwin

monsacestfait_30_darwin
Les copains nous déposerons à l’aéroport dans la soirée. 2H45 de vol plus tard nous serons à Bali. Un nouveau voyage commence, nous quittons « le confort » d’un véhicule à soi pour bourlinguer notre sac à dos en Asie du Sud Est. Un voyage de 3 mois ½ qui nous emmènera de Bali à Bangkok, par air, mer et terre. Nous sommes partagés entre le blues de quitter l’Australie, et l’excitation de ce changement de mode de voyage. Chaque fois que l’on quitte un pays, c’est une nouvelle aventure qui commence, cette année file comme le vent, signe que l’on profite pleinement de notre chance !

2 Commentaires
  1. Vincent ( Mon Sac Est Fait ! )

Ajouter un commentaire