Sur la Great Ocean Road !

Les premières étapes d’un roadtrip dans un pays inconnu ont toujours une saveur particulière, tout est nouveau, des découvertes tous les jours.

Nous avons préparé simplement le break pour le voyage : quelques boites de rangements et pas 36 façons de les agencer dans cet espace. Pour le couchage nous opterons pour l’option pratiquo-spartiate du matelas gonflable à préparer avant chaque nuit. Il restera juste à s’habituer aux bruits de baudruche à chaque mouvement.

Paul nous avais préparé un itinéraire complet, il ne restait plus qu’à nous lancer. Nous nous arrêtons tout d’abord à Geelong, où des sculptures en bois trônent sur les plages. On découvre une piscine en pleine mer entourée de grilles. Pour les requins ? Cela ne nous rassure pas sur le contenu de l’océan que l’on voit sous nos yeux.

De toute façon on n’est pas chaud pour se baigner, car il est utile de te le préciser pour mieux comprendre la suite de nos récits : c’est l’hiver en Australie, oui tu peux rire toi qui est en plein été en Europe. Jaloux que nous sommes nous allons essayer de nous le rendre le moins désagréable possible en remontant au nord du pays. Mais pour l’instant on va se geler un peu les miches dans le sud, lors de notre passage sur la Great Ocean Road, on ne dépassait pas les 10-12°C. Désolé, on sait que tu es impatient, mais il faudra attendre pour nous voir en maillot de bain.01_monsacestfait_great-ocean-road

02_monsacestfait_great-ocean-road

Cet aparté climatique effectué, nous continuons notre découverte, émerveillés par des perroquets. Nous sommes comme des gosses à suivre les perroquets pour prendre une photo, tout tristes quand ils se barrent plus loin, sous l’œil amusé des locaux bien plus habitués aux volatiles.03_monsacestfait_great-ocean-road

Première ballade à Erskine Falls, on se familiarise avec les dangers que recèlent les chemins nature australiens.04_monsacestfait_great-ocean-road

Et voici celui que l’on attendait impatiemment, on l’applaudit tous ! Le kangourou ! Le plus simple pour les voir dans des zones semi-urbaines, est de se rendre sur un terrain de golf où le marsupial trouve toute l’herbe fraiche qu’il lui faut. On a presque l’impression qu’ils sont employés au jardinage sur le green.05_monsacestfait_great-ocean-road

06_monsacestfait_great-ocean-road

La Great Ocean Road est avant tout une route côtière qui offre de beaux points de vue sur l’océan. Comme depuis Aireys Inlet et Spit Point Lighthouse.07_monsacestfait_great-ocean-road

09_monsacestfait_great-ocean-road

08_monsacestfait_great-ocean-road

10_monsacestfait_great-ocean-road

Plus tard en nous rendant à Teddys Lookout, nous croisons notre premier Koala et pouvons l’admirer de très près et en activité ! Le koala se nourrit quasi exclusivement de feuilles d’eucalyptus mais celles-ci sont très pauvres en énergie, pour s’économiser le marsupial va donc dormir en moyenne 20H par jour.11_monsacestfait_great-ocean-road

14_monsacestfait_great-ocean-road

13_monsacestfait_great-ocean-road

12_monsacestfait_great-ocean-road

A Cape Otway nous verrons à nouveau des koalas, cette fois plus haut perchés ce qui est plus commun. On repart de la zone avec un mal au cou et quelques chouettes photos. De quoi nous laisser « mousse-bée » !15_monsacestfait_great-ocean-road

16_monsacestfait_great-ocean-road

17_monsacestfait_great-ocean-road

18_monsacestfait_great-ocean-road

Dans les terres, nous parcourons la rainforest de Melba Gully l’un des endroits les plus humides du Victoria, terrain propice aux champignons en tout genres.19_monsacestfait_great-ocean-road

23_monsacestfait_great-ocean-road

22_monsacestfait_great-ocean-road

21_monsacestfait_great-ocean-road

20_monsacestfait_great-ocean-road

La fin du voyage sur la Great Ocean Road nous fait longer l’océan pour découvrir les endroits les plus connus de cet itinéraire avec les 12 Apôtres, Loch Arc Gorge, London Bridge, Bay of Islands ou Bay of Martyres.24_monsacestfait_great-ocean-road

33_monsacestfait_great-ocean-road

32_monsacestfait_great-ocean-road

31_monsacestfait_great-ocean-road

30_monsacestfait_great-ocean-road

29_monsacestfait_great-ocean-road

28_monsacestfait_great-ocean-road

27_monsacestfait_great-ocean-road

26_monsacestfait_great-ocean-road

25_monsacestfait_great-ocean-road

A Port Fairy, un héron attendait patiemment qu’un gamin remonte un poisson pour lui chiper. L’île à la pointe est le territoire des Black Wallabies, une espèce de kangourou.34_monsacestfait_great-ocean-road

36_monsacestfait_great-ocean-road

35_monsacestfait_great-ocean-road

Sous les fortes rafales de vent, l’océan est déchainé et à Portland, les blowholes de Cape Bridgewater n’ont jamais aussi bien porté leurs noms, nous revêtons nos habits de lumière pour voir les vagues se fracasser sur la falaise.37_monsacestfait_great-ocean-road

38_monsacestfait_great-ocean-road

Plus loin se trouve ce qui est appelé une forêt pétrifiée, supercherie, car il s’agit en faite de formations rocheuses révélées par l’érosion.39_monsacestfait_great-ocean-road

Tu l’auras compris notre séjour en Australie ressemblera souvent à une chronique animalière, entre 30 millions d’amis et Thalassa, agrémentée de chouettes paysages à la Hulot, de jeux de mots à la Ramutcho et d’aventures à la Man vs Wild. Ne zappe pas, nous revenons bientôt dans le prochain épisode où l’on se ruera vers l’Ouest pour visiter Adelaïde, avant de tâter un peu d’Outback.

1 Commentaire

Ajouter un commentaire