Trephina Gorge

Après avoir visité la partie ouest des MacDonnell avec le West MacDonnel National Park, nous terminons notre découverte du centre rouge par la visite de la partie Est avec le Parc National de Trephina Gorge.
Le panorama visible depuis le Ridgetop Trail est exceptionnel, notamment depuis Turners Lookout.01_monsacestfait_trephina-gorge

02_monsacestfait_trephina-gorge

03_monsacestfait_trephina-gorge

04_monsacestfait_trephina-gorge

05_monsacestfait_trephina-gorge

06_monsacestfait_trephina-gorge

07_monsacestfait_trephina-gorge
Le tout dans une tranquillité parfaite, ainsi nous n’y croiserons rien d’autre qu’une mignonne fourmi apportant un « bouquet » à sa reine. Fayote !14_monsacestfait_trephina-gorge
En fin de chemin nous rentrons dans les gorges jusqu’au John Hayes Rockhole.08_monsacestfait_trephina-gorge

09_monsacestfait_trephina-gorge

10_monsacestfait_trephina-gorge

11_monsacestfait_trephina-gorge

13_monsacestfait_trephina-gorge

15_monsacestfait_trephina-gorge
Après ce dernier bel aperçu de la région nous nous mettons en route direction Darwin, plus de 1500 kilomètres d’une route palpitante nous attendent ! On est super ravis !
A la sortie de la ville nous apercevons un auto-stoppeur. Après nos difficultés près de Kings Canyon, on s’était dit d’aider notre prochain, une sorte de BA motorisée. Tanguy, tu comprendras plus tard pourquoi ce nom, va jusque Darwin aussi et il attend là depuis 30 heures, après avoir passé la nuit dans sa tente sur la colline juste à côté de la route. Autant dire qu’il est content de nous voir. On prend ensemble la route, et l’on est content d’avoir de la compagnie car notre lecteur mp3 nous a lâché. S’il chante mal on le laisse sur le bord de la route.
Nous faisons un stop rapide à Aileron pour observer les statues géantes.
Et sur la route nous apercevrons aussi des chameaux, un dingo, et un yacht. Normal.16_monsacestfait_trephina-gorge

17_monsacestfait_trephina-gorge

18_monsacestfait_trephina-gorge

19_monsacestfait_trephina-gorge

20_monsacestfait_trephina-gorge
2 jours plus tard nous sommes arrivés à proximité de Mataranka, on est bien vannés de cette longue route d’autant qu’avec cette folle remontée vers le Nord il commence à faire bien chaud (toujours du mal à me dire qu’il fait plus chaud au Nord). Mais Mataranka saura soulager nos muscles endoloris avec ses sources d’eau chaude : l’eau la plus limpide où nous nous sommes jamais baignés. Voilà le teasing est en place, il ne te reste qu’à patienter jusqu’au prochain article !

Ajouter un commentaire