Wilsons promontory et Gippsland lakes

Nous sommes de retour à Melbourne après notre escapade en South Australia (lire ici). Nous nous étions promis de repasser voir les pingouins de Saint Kilda, mais cette fois à l’heure du « Pengouin show ». Ainsi après le coucher de soleil sur la marina, les pingouins sont de retour pour passer la nuit dans les rochers de la digue. Comme il faut bien du courage pour affronter la masse de touristes attendant l’évènement, petit pengouin attend ses potes et c’est une dizaine à la fois qu’ils arrivent comme des torpilles vers le rivage, la vitesse à laquelle ils nagent est impressionnante !01_monsacestfait_saint-kilda

02_monsacestfait_saint-kilda

03_monsacestfait_saint-kilda

04_monsacestfait_saint-kilda

05_monsacestfait_saint-kilda

06_monsacestfait_saint-kilda

A la sortie de l’eau, ils sautent sur les rochers et remontent cahin-cahas les grosses pierres, en se faisant des blagues de pêcheurs qui ont l’air de les faire bien se marrer.

Nous prenons ensuite la route en direction de Sydney, pour y accéder, nous décidons de suivre la route littorale.

C’est au parc National de Wilsons Promontory que nous ferons nos premières visites sur cette côte. On nous avait promis de superbes paysages, mais l’on ne s’attendait pas à y trouver également autant de vie sauvage.

Les peluches que vous voyez plus bas sont des wombats, le modèle se décline en plusieurs coloris qui sauront satisfaire tous les goûts. Le wombat est un marsupial, assez semblable au koala, mais lui a décidé de rester sur le plancher des kangourous. Cette version est la « hairy », il y a 3 types de wombats, dont le design est plus ou moins réussi. Celui-ci est décidemment le plus cute.07_monsacestfait_wilsons-prom

08_monsacestfait_wilsons-prom

09_monsacestfait_wilsons-prom

La plaine au cœur du parc accueille également des kangourous et émus.10_monsacestfait_wilsons-prom

11_monsacestfait_wilsons-prom

12_monsacestfait_wilsons-prom

Et le littoral de « Tongue Point » tient ses promesses avec ses paysages.

Notre seconde journée fut plus humide et le belvédère du Mont Bishop présente un intérêt variable selon les nuages et pluies qui passent. (Utilisez le curseur de votre souris pour un effet avant/après)

Comme vous pouvez le voir depuis notre arrivée en Australie, nous chassons pas mal le perroquet à la recherche d’une chouette photo, nous nous approchons en catimini au milieu des arbustes, le zoom au maximum pour chopper le volatile. Alors qu’il suffit parfois de prendre un picnic pour que le dévergondé perroquet vienne se servir dans le plat.23_monsacestfait_wilsons-prom

24_monsacestfait_wilsons-prom

25_monsacestfait_wilsons-prom

Quelques pas sur les plages de Squeaky Beach, Picnic Bay et Whisky bay pour finir…26_monsacestfait_wilsons-prom

27_monsacestfait_wilsons-prom

28_monsacestfait_wilsons-prom

29_monsacestfait_wilsons-prom

30_monsacestfait_wilsons-prom

…et nous poursuivons notre remontée sur la côte en suivant la côte de Ninety mile beach (la bien nommée cette fois : lire ici « la fausse ninety mile beach » néo-zélandaise).
Sur la plage une otarie malchanceuse tombe sur nous, pas de bol : 144 kilomètres de plage et s’arrêter pile à l’endroit de notre ballade sur le sable…
31_monsacestfait_wilsons-prom

32_monsacestfait_wilsons-prom

33_monsacestfait_wilsons-prom

Nous les rencontrerons à nouveau à Lake Entrance dans les Gippsland, où après un coucher de soleil depuis Metung sur le lake King, Lakes nous passerons la soirée à les regarder jouer sous la jetée, avant de les voir le lendemain dans les vagues de ninety mile beach à « l’entrée » du lac.34_monsacestfait_wilsons-prom

35_monsacestfait_wilsons-prom

36_monsacestfait_wilsons-prom

(Lire ici notre étape suivante entre Melbourne et Sydney)

 

Ajouter un commentaire