Ascension du Gunung Batur et descente de la Telaga Waja

Une des activités populaires au départ d’Ubud et l’ascension du « Gunung Batur », l’un des nombreux volcans de l’archipel indonésien. Pour pimenter la chose ce trekking est proposé au petit matin afin d’observer depuis le sommet le lever de soleil.

On se laisse tenter par l’expérience et l’on réserve donc l’activité, une courte nuit nous attends, le pick-up est prévu à 02h00… dans 4h. C’est les yeux tout collés que l’on attend dans la rue notre minibus, d’autres participants arrivent la tête aussi dans le cul que nous, autant vous dire que les conversations sur le trajet n’ont pas étaient enflammées.

Arrivés sur le parking au pied du volcan, on se rend compte que l’on n’est vraiment pas les seuls à avoir eu cette idée, nous sommes dimanche et de nombreux locaux sont là pour profiter d’un lever de soleil sur leur île.

C’est ici également qu’attendent une ribambelle de guides prêts à offrir leurs services aux randonneurs, si bien que règne une certaine animation sur le parking. Nous pensions que notre agence disposait de ses propres guides mais ce n’est apparemment pas le cas, chaque jour de nouveaux guides peuvent être engagés. Aujourd’hui c’est un sympathique duo féminin de 20 et 16 ans (version officielle, on leur aurait plutôt donné 15 et 12) que nous suivons sur le sentier-boulevard qui grimpe vers le sommet. Sur les derniers mètres cela bouchonne sévère, pire que le Tongariro (lire ici), on est surpris de la foule au sommet, des groupes de jeunes indonésiens sont rassemblés autour de feux, emmitouflés dans des drapeaux nationaux, grattent la guitare et chantent plus ou moins bien des chansons que l’on ne comprend pas. Ambiance assurée.

Le soleil dévoile dans sa trajectoire l’île de Lombok et notamment le « Gunung Rinjani », et au premier plan le lac batur, le Gunung Agung.01_monsacestfait_batur

02_monsacestfait_batur

03_monsacestfait_batur

04_monsacestfait_batur

05_monsacestfait_batur

Une fois le jour complètement levé, la foule se décante et les singes sortent de leurs cachettes, certains couverts de l’humidité des fumerolles du volcan. Si la majorité des touristes redescendra par le même chemin, il est également possible d’effectuer le tour du cratère sur sa crête. On peut ainsi mieux apercevoir les coulées de lave des précédentes éruptions, la dernière ayant eu lieu en 2000.06_monsacestfait_batur

07_monsacestfait_batur

08_monsacestfait_batur

09_monsacestfait_batur

10_monsacestfait_batur

11_monsacestfait_batur

12_monsacestfait_batur

Une dernière descente dans la poussière du chemin nous ramènera à notre point de départ.13_monsacestfait_batur

14_monsacestfait_batur

Les autres membres du trek nous ont convaincu d’effectuer une session de rafting dans les environs d’Ubud, bon marché et dans un environnement spectaculaire.

La végétation environnant la Telaga Waja River est en effet impressionnante et la découvrir d’une façon ludique et sans réelle difficulté (pour nous, pas pour le pilote qui se casse le dos derrière) est une expérience que l’on ne peut que recommander.15_monsacestfait_batur

16_monsacestfait_batur

17_monsacestfait_batur

1 Commentaire

Ajouter un commentaire