Autour d’Ubud – Partie 2 : Tanah Lot et Taman Ayun

Depuis Ubud, nous nous dirigeons vers la côte ouest de l’île de Bali, une trentaine de kilomètres nous sépare du temple de Tanah Lot, l’un des plus célèbres et des plus fréquentés de l’île.

Le temple « Pura Tanah lot » est construit sur un îlot situé à quelques dizaines de mètres seulement de la côte, il fait partie des sept temples de la mer construit sur la côte balinaise. C’est à marée haute que la position du temple est la plus intéressante à contempler.01_monsacestfait_tanah-lot

02_monsacestfait_tanah-lot

Les environs du temple sont agréables à parcourir et on fait quelques découvertes sympas comme les chapeaux de ces lifeguards.03_monsacestfait_tanah-lot

04_monsacestfait_tanah-lot

05_bis_monsacestfait_tanah-lot

05_monsacestfait_tanah-lot

On  tombe aussi sur un café où se prélassent des « Luwak ». Intrigué par l’animal on s’arrête pour l’observer un peu. Il a bien pris ses aises dans le café, installé en travers d’une table, et visiblement cela ne dérange personne.06_monsacestfait_tanah-lot

C’est que sous ses airs de belette king-size, le Luwak est une véritable poule aux œufs d’or. Sauf que si son intérêt se trouve bien du côté des fesses, n’espérez pas y voir sortir des lingots. Les déjections du Luwak sont précieuses en raison des graines de café qui ont effectuées le trajet horizontal dans l’animal. Les enzymes présentent dans l’estomac du Luwak vont lors du processus de digestion agir sur les graines de café. Les graines des crottes sont ensuite collectées, nettoyées (on espère bien), et traitées ensuite comme n’importe quelles graines de café. Cela donnerait un goût exceptionnel au café, avec des notes de chocolat et caramel.07_monsacestfait_tanah-lot

Curieux nous avons goûté ce Luwak Coffee, appelé aussi poétiquement « Poo Coffee » (café caca), et n’étant pas experts on peut juste vous dire que c’est un bon café.

On a tout de même une pensée pour l’esprit tordu qui a eu l’idée de réaliser du café à partir de graines trouvées dans des crottes.

En nous dirigeant vers Mengwi, pour visiter le Pura Taman Ayun, on s’arrête sur le bord de la route pour acheter ce qui deviendra notre dessert balinais favori : des « Klepons ». Nom que je découvre en rédigeant cet article, pour nous cela restera : « les ptits bidules verts cro bon ». Il s’agit de petites boules de farine de riz, fourrées au jus de coco et sucre roux et enrobé de noix de coco rapée, servies dans un cornet en feuille de bananier. Miam.08_monsacestfait_tanah-lot

A Mengwi se trouve le temple de Taman Ayun, et ses nombreux mérus.08_bis_monsacestfait_tanah-lot

09_monsacestfait_tanah-lot

10_monsacestfait_tanah-lot

11_monsacestfait_tanah-lot

On rentre ensuite vers Ubud, car on ne le sait pas encore mais demain sera une grosse journée…12_monsacestfait_tanah-lot

Ajouter un commentaire