Sur la Southern Scenic Route

Après notre visite de Milford Sound nous décidons de rejoindre la côte sud de l’île du Sud de Nouvelle Zélande. La Southern Scenic Route nous permettra de rejoindre Invercargill, la ville principale du Southland, pour ensuite suivre la côte et remonter vers Dunedin. Le parcours est annoncé comme peu touristique et dévoilant des paysages grandioses.

Cela nous ragaillardi un peu car depuis quelques jours le temps est plus que michoko, on commence à se les peler pour de bon et la notion de sec n’est plus qu’un lointain espoir.

Après avoir retrouvé toute l’adhérence qu’il nous fallait en changeant deux pneus, nous atteignons la région des Catlins. Lors de notre premier arrêt à la découverte du phare de Waipapa point, nous apprenons que la zone est également le territoire des lions de mer et nous partons donc en quête de la bête qui vient se reposer sur les plages de sable. Nous passons par une piste dans les herbes qui jouxtent la plage et l’œil fixé sur l’eau où l’on aperçoit un lion de mer, nous sommes surpris par le rale d’un maous mâle allongé au milieu du chemin à 2 mètres de nous. L’animal est très impressionnant, et malodorant : croyez nous en roadtrip depuis deux mois on est capable de jauger les odeurs. Haleine ou dessous des nageoires l’animal a quelque lacune d’hygiène.1-monsacestfait_southern-scenic-route

Nous spoterons ensuite un groupe de deux femelles et d’un gros male plus loin sur la plage. Les femelles poussent des cris en se mettant des coups de tête, pendant que monsieur loin de ces débats roupille sur le sable.2-monsacestfait_southern-scenic-route 3-monsacestfait_southern-scenic-route

Plus tard nous nous arrêtons à Curio Bay, l’endroit est connu pour ses vestiges de forêt fossilisée datant du jurassique, 180 millions d’années avant Monsacestfait.com. Nous y apercevrons le très timide yellow eyed pengouin (Hoiho en maori), revenu à terre après une journée de pêche.4-monsacestfait_southern-scenic-route 5-monsacestfait_southern-scenic-route

La baie voisine est le terrain de jeu du Hector’s Dolphin, nous voyons leurs ailerons dans les vagues. Il est possible de nager auprès d’eux et de se laisser approcher par l’animal curieux. C’est ce que je ferais, et l’un d’eux remontera à un petit mètre de moi. Si tu es comme Saint Thomas, tu ne me croiras pas car les 30 minutes de vidéo Gopro ne révèlerons rien d’autre que de l’eau. Avec 12°C dans l’eau c’est tout bleu et les bonbons comme des noisettes que j’apercevrai depuis les plages les dauphins sauter dans les vagues. Chouette (très) fraiche expérience.

La découverte suivante est celle de McLean Falls sur la Tautuku river :6-monsacestfait_southern-scenic-route

Les oiseaux sont toujours là à nous accompagner dans les ballades :7-monsacestfait_southern-scenic-route 8-monsacestfait_southern-scenic-route 9-monsacestfait_southern-scenic-route

Les prairies du Southland sont peuplées essentiellement de moutons, la culture ovine étant avec la pêche l’une des ressources principales de la région. Cela sentait le sapin pour ce troupeau, fraichement tondu et parqué en attente du camion à bétail.10-monsacestfait_southern-scenic-route

A Slope Point un nouveau groupe de lions de mer se prélasse sur la plage :11-monsacestfait_southern-scenic-route 12-monsacestfait_southern-scenic-route

La baie de Tautuku se dessine depuis Florence Hill Lookout :13-monsacestfait_southern-scenic-route

Puis les falls de Purakaunui en « wedding cake » :14-monsacestfait_southern-scenic-route

Jacks Blowhole est nommé ainsi en référence à Tuhawaiki, un chef maori surnommé par les colons européens « Bloody Jack ». Profond d’une cinquantaine de mètre et situé à 200 mètres à l’intérieur des terres, l’eau de la mer vient s’y engouffrer pour projeter l’eau jusqu’à l’extérieur. La zone offre également de beaux paysages.15-monsacestfait_southern-scenic-route 16-monsacestfait_southern-scenic-route 17-monsacestfait_southern-scenic-route

Avant de nous plonger dans la noirceur de Tunnel hill, tunnel de 250 mètres creusé à la main fin du 19eme.18-monsacestfait_southern-scenic-route

Au cap de Nugget Point, nous aurons droit à une scène de la vie quotidienne des yellow eyes pengouins, le papa pingouin sûrement en retard rentrant sous l’œil jaune courroucé de maman pingouin.19-monsacestfait_southern-scenic-route 20-monsacestfait_southern-scenic-route

Nous atteignons ensuite Dunedin, et son style écossais perceptible dans son architecture et ses pubs.21-monsacestfait_southern-scenic-route

Aux abords de la ville se trouve la plage de Tunnel beach, accessible via un tunnel creusé dans la falaise. La plage en elle-même ne présente pas d’intérêt particulier, certainement un mec qui aimait bien faire des trous avait du temps à perdre.22-monsacestfait_southern-scenic-route 23-monsacestfait_southern-scenic-route 24-monsacestfait_southern-scenic-route

Après une escapade sur l’Otago peninsula…25-monsacestfait_southern-scenic-route 26-monsacestfait_southern-scenic-route

… nous gravissons le Mont Cargill, où comme d’habitude l’on y voit pas grand-chose, même si quelques éclaircies nous laisse apprécier les environs. Sur le parcours se trouve l’étonnante formation rocheuse baptisée Organ Pipes, surprenant de penser que l’homme n’est pour rien dans ces découpes si géométriques.27-monsacestfait_southern-scenic-route 28-monsacestfait_southern-scenic-route 29-monsacestfait_southern-scenic-route 30-monsacestfait_southern-scenic-route 31-monsacestfait_southern-scenic-route 32-monsacestfait_southern-scenic-route

La Southern Scenic Route s’achève ici, mais pas notre chemin. A Shag Point nous découvrons une colonie d’otaries à fourrure Néo-Zélandaise.33-monsacestfait_southern-scenic-route 34-monsacestfait_southern-scenic-route

Sur la plage de Katiki nous collectons encore quelques souvenirs avec des coquillages de Paua, fréquents sur les plages de l’île du Sud. Ces coquillages sont notamment utilisés pour servir d’œil aux sculptures maoris.35-monsacestfait_southern-scenic-route

La pleine lune illuminera notre nuit.36-monsacestfait_southern-scenic-route

Le lendemain nous atteignons Moeraki Boulders (Nous vous avons déjà parlé de ces concrétions rocheuses dans notre article : Des kauris et des boulders), seules quelques roches sont encore présentes sur la plage, les pierres ayant pendant longtemps fait l’objet de souvenirs. Pas évident à glisser dans la valise tout de même.37-monsacestfait_southern-scenic-route 38-monsacestfait_southern-scenic-route 39-monsacestfait_southern-scenic-route

C’est à Oamaru, très prisée par les cormorans en ce dimanche après-midi que nous quitterons la route côtière pour partir à la découverte des lacs intérieurs de Pukaki et Tekapo. A découvrir dans notre prochain article.40-monsacestfait_southern-scenic-route

 

 

 

3 Commentaires

Ajouter un commentaire